Skip links

Qu’est-ce qu’une Customer Data Platform (CDP) ?

Une customer data platform est un système marketing qui unifie les données des clients à travers tous les canaux. C’est un outil d’intelligence data marketing qui se concentre sur les profils connus et identifiés des clients.

La CDP est un RCU : Oui mais pas que, le RCU se concentre sur les données transactionnelles et ne prend par exemple, pas en compte les données de navigation. La CDP a le même but que le RCU, la centralisation et la garantie de l’intégrité des données. La CDP est un RCU qui est capable de prendre en compte plus de données et ce de manière plus rapide.

La CDP n’est pas une DMP : Celle-ci traitant essentiellement les datas des clients de façon anonymisée à des fins de publicité en ligne (display).

Schéma CDP

La Customer Data Platform a donc la faculté d’unir les données first party (CAD propriétaires de l’entreprise) provenant d’une multitude de sources : Online / offline / Emailing / Service client / Call center / … dans le but d’obtenir une base de clients identifiés, ainsi que leurs comportements en temps réel, afin d’avoir une vision à 360 degrés pour mieux les comprendre et communiquer avec eux de la meilleure des façons.

La CDP est à ce jour le seul type de plateforme qui a le potentiel de rassembler toutes les données en temps réel tout en les rendant utiles pour différents utilisateurs métiers : décisionnaires, data scientists, équipes marketing, relation client, communication, comptabilité,…

C’est la raison pour laquelle l’ensemble de ces données doivent être munis d’une couche de Business intelligence pour assurer une vue complète du parcours client de façon agile.

Quels types de données trouvons-nous dans une CDP ?

 

Les données de profil client

Elles sont généralement liées à l’optinisation du contact et regroupent, entre autre, ses informations déclaratives et socio-démographiques.

Les données transactionnelles et les commandes 

Ce sont les données associées aux achats réalisés par le client : produits, dates de commande, paniers abandonnés, retours,… qui permettent de suivre le parcours client à tous les niveaux du parcours d’achat.

Les données produits

Associées aux données transactionnelles, cela implique les data liées aux stocks, aux inventaires, aux catégories de produits et aussi aux fluctuations des prix, et des nouveautés. Cela favorise la communication du bon message en fonction du parcours client (recommandation entre autre).

Les données comportementales

Ces données regroupent toutes les interactions qu’a pu avoir le client avec la marque sur tous les supports : email, mobile, site, call center, avis, note,… On y trouve des informations sur les ouvertures des messages, les clics, les pages vues, les visites ou encore les téléchargements. Ces infos contribuent à affiner la connaissance du comportement client et d’agir pour répondre à ses besoins de façon spécifique.

Les avantages spécifiques à la Customer Data Platform

 

Une vision 360° de chaque client 

En consolidant et unifiant toutes les sources de données associées aux contacts, la CDP offre une une vue globale du client à travers les terminaux et les canaux utilisés. Elle permet ensuite de les mettre à la disposition d’autres systèmes pour les exploiter à des fins d’animations marketing et commerciales mais aussi de datavisualisation.

Une expérience utilisateur ultra-personnalisée

Grâce à la mise à jour en temps réel des informations clients, la personnalisation de la relation entre la marque et ses clients devient possible et l’automatisation des communications, rendue possible grâce aux data collectées, permet le bon message au bon moment pour le bon client. Les échanges ne sont plus génériques et industrialisés mais bien ultra personnalisés.

L’accessibilité et l’interprétation des données dans le pilotage du business

Une customer data platform s’inscrit dans une démarche de Data Driven en rendant accessible les données qu’elle récolte à tous les acteurs de l’entreprise et pas exclusivement au pôle marketing. Elle leur permet de les structurer et de les organiser. Ainsi, décideurs, support, finance, achat, CRM, relation client, production,… ont la possibilité de prendre les décisions favorables à la marque/ enseigne et ce, en fonction de ses données enfin devenues parlantes et interprétables.

Leave a comment