Skip links

TOP 5 des best practices en data quality

Comment miser sur vos data clients lorsqu’elles ne sont pas de qualité ? 

Nous plaçons aujourd’hui la data au cœur de la relation client et nous savons que cette dernière continuera à prendre de l’ampleur dans les années à venir. 

Cependant, certaines entreprises peinent à exploiter au maximum les bénéfices de leurs données. 

La solution pour éviter cela ? La data quality ! 

Nous disons bien LA solution, car vous pouvez être équipé(e) des meilleurs outils et de la meilleure équipe marketing, tant que votre donnée n’est pas exploitable votre stratégie de fidélisation ne pourra fonctionner correctement.

 

 

Qu’est-ce que la data quality concrètement ?

Il s’agit de l’ensemble des actions qui contribuent au maintien d’une donnée client exploitable et à jour (des data au bon format, pertinentes et d’actualité).

Elle est utilisée pour traiter l’obsolescence des données clients, pour améliorer la collecte de données peu structurées, pour supprimer la génération de doublons dans les bases de données et les flux, pour reformater des données incorrectes (telles que des adresses emails ou postales par exemple). 

La data quality représente l’étape clé dans la mise en place d’une stratégie de fidélisation client data driven. 

Alors comment ne pas louper cette étape ?

Découvrez notre TOP 5 des meilleures pratiques en data quality.

 

 

#1 Fixez vos objectifs en termes de collecte de donnée

 

Un grand nombre d’entreprises cherchent encore à collecter le maximum de données peu qualifiées pour, un jour peut-être, les exploiter.

Cependant, récolter le maximum de data n’est pas la meilleure des options dans une démarche de fidélisation client : cela peut dans un premier temps faire fuir votre client qui pourrait trouver abusif une collecte d’informations en quantité non légitimée par l’entreprise. Mais cela mène surtout à la collecte de données inexploitables.

 

Avant d’entamer une quelconque nouvelle démarche de collecte, posez-vous les questions suivantes : 

  • De quoi mon entreprise a-t-elle réellement besoin pour fidéliser ses clients ? 
  • Quels sont les objectifs de cette démarche ? 
  • Mon entreprise collecte-t-elle des données qui nous sont inutiles ? 
  • Ou au contraire, quelles données importantes nous manque-t-il ? 

Des données telles que les optin par exemple sont primordiales dans votre collecte. 

Quelques astuces pour réussir votre collecte de données :

  • Évitez au maximum la collecte de données par papier : elles sont très souvent sources d’erreurs et de doublons et le coût du traitement est élevé. 
  • Favorisez les factures électroniques et les cartes de fidélité qui enrichissent votre BDD avec une donnée fiable.
  • Pensez à l’API Facebook qui permet aux utilisateurs de n’avoir que 2 champs à compléter, le reste est complété à partir de leur profil.

     Quelques astuces pour réussir votre collecte de données :

    • Évitez au maximum la collecte de données par papier : elles sont très souvent sources d’erreurs et de doublons et le coût du traitement est élevé. 
    • Favorisez les factures électroniques et les cartes de fidélité qui enrichissent votre BDD avec une donnée fiable.
    • Pensez à l’API Facebook qui permet aux utilisateurs de n’avoir que 2 champs à compléter, le reste est complété à partir de leur profil.

#2 Veillez à la normalisation de vos données

 

La personnalisation de l’expérience client et l’ultra-personnalisation des communications sont au centre de la relation client qui se veut plus éthique et authentique

Pour personnaliser vos messages, il est important que l’ensemble de vos données soit normalisé : que les dates de naissance soient écrites de la même manière, que les accents soient présents sur l’ensemble des noms et prénoms, que les prénoms soient écrits en minuscules, que les numéros de téléphone soient formatés etc. 

Tout cela contribuera à une meilleure utilisation de vos data et donnera à vos clients le sentiment que vos échanges sont uniques. Une donnée mal affichée dans un message rappelle à votre client que la communication est automatique, elle crée une distance naturelle entre lui et vous.

#3 Nettoyez et supprimez vos données incohérentes

 

Le doublon de certaines données de votre BDD, les fautes de frappe comme des adresses mails sans le “@” ou encore des adresses qui ne sont plus valides suite à un déménagement par exemple …

Toutes ces erreurs envahissent votre BDD et représentent un stockage de données inutiles. Les données Hardbounces peuvent avoir un impact sur la délivrabilité de tous vos messages et la réputation de vos domaines en pénalisant ainsi les contacts ayant des données cohérentes.

 

Comment éviter cela ?

Chez Marketing 1BY1, nous optons pour deux types de solutions : les solutions préventives et les solutions curatives. Si vous souhaitez en savoir davantage sur ces solutions, nous vous conseillons de lire cet article.

#4 Pensez RGPD

 

Supprimez également immédiatement les données des personnes qui vous l’ont demandé. Et anonymisez les données des prospects et clients inactifs depuis plusieurs années en conservant uniquement les données non personnelles et utiles à des fins de datavisualisation.

#5 Créez de nouveaux agrégats afin de renforcer votre connaissance client

 

Optez pour une solution qui vous permet de créer de nouveaux agrégats en lien avec votre activité et vos besoins (tels que la date de la dernière ouverture d’un email, le nombre de visites totales sur votre site web, la catégorie de produits la plus achetée etc.) 

Le développement de ces derniers vous permet de renforcer votre connaissance client en obtenant des informations précieuses et nécessaires à l’amélioration de votre relation client. 

Au-delà de la création d’agrégats, pensez également à l’aide à la saisie : elle fiabilise la collecte et améliore l’UX sur votre site web en faisant gagner du temps à l’internaute et en renforçant la probabilité que celui-ci renseigne plus de champs.

Voici les 5 bonnes pratiques que nous pensons indispensables chez 1BY1 pour réussir un projet de data quality. Une grande partie de ces actions se fait par un prestataire ou via la CDP que vous utilisez.

Si vous souhaitez en savoir davantage sur la data quality, nous vous recommandons de lire notre article sur l’importance de la data quality dans une stratégie data driven.

Vous avez un projet en data quality ?

Ou vous souhaitez en savoir davantage sur les différentes pratiques de la Data Quality et ses atouts pour votre entreprise ?

N’hésitez pas à nous contacter, nous serons ravis d’échanger avec vous.

Contacter l'équipe

Leave a comment