Skip links

TOP 10 des idées reçues sur un projet data-CRM

“La Customer Data Platform est trop chère pour notre entreprise”, “nous pouvons tout gérer en interne, pas besoin de prestataire”, “qui dit marketing automation, dit email” … Nous avons tous déjà entendu, ou nous avons nous-même des idées reçues sur les projets data et CRM, qu’il s’agisse du set-up, du développement de la stratégie CRM, du marketing automation, ou encore de la Customer Data Platform, et c’est normal. 

Mais bientôt, tout cela n’aura plus de secret pour vous : Marketing 1BY1 déconstruit votre projet CRM en reprenant plus de 30 idées reçues sur le sujet et en y répondant. 

Voici donc notre top 10 des préjugés, mais si vous souhaitez en savoir davantage sur ces 10 idées reçues et/ou découvrir l’ensemble des préjugés, nous vous donnons rendez-vous le jeudi 20 janvier 2022 à 11H pour un live Youtube “On déconstruit votre projet CRM”.

Maxence Vanderswalmen de Make Sense For Digital se joindra à nous pour animer ce live-kapla !

Oui, oui, vous avez bien lu “kapla” 😉

Qui dit déconstruction, dit tour de kapla (du moins, pour Marketing 1BY1). Benoît, notre CEO et Maxence animeront ce live en tirant des préjugés sur une tour de kapla, et le premier qui fera tomber la tour vous fera peut être remporter … un jardin d’intérieur Lilo !

À vous de parier dessus en vous inscrivant pour faire partie du tirage au sort à la fin du live. Les inscriptions se passent ici.

 

Revenons à notre top 10 ! #1 Une Customer Data Platform coûte au moins 100 000€

Internet n’a pas réponse à tout, il faut donc faire attention à ce que l’on peut lire sur le sujet … Il n’est pas nécessaire de faire partie du CAC40 pour posséder une CDP !

Le prix d’un projet CDP varie selon de nombreux facteurs tels que le nombre d’intervenants sur le sujet, le nombre de flux à intégrer, le planning souhaité, ou encore le fonctionnement de la solution que vous avez choisie : est-elle propre intégratrice ? Si oui, elle maîtrise de A à Z votre projet et vous permet de fonctionner en circuit très court, et donc de gagner du temps et de l’argent !

#2 Je n’ai besoin que d’un seul outil pour gérer mon CRM

Un stratégie CRM se construit sur différentes expertises : 

  1. L’expertise de centralisation de la donnée pour pouvoir connaître, segmenter et animer efficacement vos contacts dans une démarche relationnelle 1to1
  2. L’expertise de la segmentation pour pouvoir créer des cibles avec des informations croisées issues des achats, des comportements et des critères démographiques
  3. L’expertise d’analyse client pour comprendre son audience au plus proche de la réalité et anticiper les comportements de demain afin d’être au plus prêt des besoins et attentes de chaque client
  4. L’expertise de routage omnicanale pour envoyer le bon message efficacement sur tous les supports

Et qui dit expertise, dit compétences : un routeur email ne possède pas les mêmes compétences qu’un outil de datavisualisation ou encore d’une Customer Data Platform.

Méfiez-vous des outils qui vous garantissent maîtriser toutes les expertises. Généralement, ils proposent tout mais à une échelle moins complète, dans chacun des domaines il y aura des limites.

#3 Rien ne prouve qu’une newsletter personnalisée est plus rentable qu’un email fullbase

“Découvrez nos derniers articles disponibles en magasin” 

VS 

“Bonjour {Prénom}, eh oui, le grand froid s’installe à {ville} et les Barbecue se font rares. Nous avons remarqué que les appareils à raclettes vous intéressaient ces derniers temps, voici une sélection de nos meilleurs appareils, en espérant que vous trouviez votre bonheur !”

En termes de pertinence, je pense que nous serons nombreux à nous sentir davantage concernés et susceptibles de passer à l’action suite au second message plutôt qu’au premier.

Quant à la rentabilité de ces deux typologies de communications, il est important de prendre en compte vos choix stratégiques liés au CRM : s’agit-il d’un marketing indifférencié ou personnalisé ? 

Nous pourrions débattre sur le sujet pendant longtemps, nous essayerons de l’aborder lors de notre live.

#4 Construire un projet data prend 15 jours

Cadrage du projet, construction de la Customer Data Platform, activation des données … La création d’un projet data a pour objectif de créer une BDD multi-sources et exploitable, et cela passe par de nombreuses étapes primordiales qui sont régulièrement tributaires des disponibilités de chaque partie-prenante, il est donc impossible de monter un vrai (nous insistons sur le vrai 😉 ) projet data en deux semaines.

#5 Toutes les données de mon CRM sont propres et utiles

Prenons cela avec des pincettes : ce n’est pas parce que l’ensemble des données d’un contact sont renseignées qu’elles sont de qualité, ou d’une grande utilité. C’est un début, c’est sûr, mais il y a encore du travail pour qu’elles vous soient bénéfiques et exploitables. D’où l’importance de la CDP 😉

Définissez l’objectif de chaque typologie de données : sont-elles destinées à l’analyse ? À la segmentation ? À la personnalisation ? 

Chaque objectif fonctionne différemment et exige certaines spécificités pour les données concernées. (Nous en parlerons plus en détail dans le live sûrement !)

Live Youtube
les préjugés du CRM

Je m'inscris !

#6 Le SMS coûte trop cher

Une stat à retenir : le taux d’ouverture d’un SMS peut être jusqu’à 5 fois supérieur à celui d’un email lorsqu’il est bien utilisé. 

Son coût est élevé car le SMS marketing reste très réglementé en Europe. Cependant, lorsqu’il est ancré dans une véritable stratégie, le SMS peut s’avérer très bénéfique et rentable pour votre campagne.

#7 Un routeur email est capable de gérer toute la stratégie de marketing automation

Votre routeur email se retrouve souvent limité par le niveau de données qu’il est en mesure d’intégrer et de traiter. L’architecture d’un routeur est généralement monotable ou ne permet qu’une implémentation limitée de sources de données, limitant ainsi la possibilité de créer des segmentations croisées nécessaires à certains scénarios de marketing automation. De plus, il est important de prendre en compte qu’une stratégie de marketing automation qui fonctionne est une stratégie omnicanale ! Il n’y a pas seulement l’email mais également le print et le SMS qui peuvent tout à fait trouver leur place dans votre stratégie.

#8 J’ai les opt-in pour tous les contacts

Attention, tous les contacts que vous possédez dans votre base de données ne sont pas tous susceptibles de recevoir vos communications, il arrive même parfois que certains se demandent comment ils sont arrivés là. N’avez-vous jamais reçu un email marketing où vous vous êtes demandé comment l’enseigne possédait votre adresse ? 

Car comme le diraient nos amis de la CNIL, ce n’est pas parce qu’un contact vous a donné ses coordonnées qu’il vous a également accordé son autorisation pour recevoir vos communications. Seuls les contacts ayant coché la case “J’autorise cette entreprise à m’envoyer des communications commerciales par e-mail” y sont susceptibles.

#9 La CDP c’est comme une DMP, c’est juste un mot à la mode

Il faut l’avouer, le marketing est le pro pour inventer de nouveaux mots et sigles à la mode chaque jour. Pour autant, bien qu’il puisse y avoir des similitudes, il y a tout de même des différences notables entre les objectifs d’une CDP et d’une DMP. 

On a d’ailleurs écrit un article là dessus : https://marketing1by1.com/2020/05/18/definition-customer-data-platform-cdp/

La DMP traite les data client de manière anonymisée, pour de la publicité notamment. La CDP elle, unifie l’ensemble des données propriétaires (online et offline) dans le but d’obtenir une connaissance 360° de chacun des clients et de créer une relation adaptée et personnalisée avec chacun d’entre eux.

#10 Chaque campagne doit rapporter minimum X€ de CA

L’objectif principal du CRM est de construire une relation client personnalisée, et non de voir nos clients comme des statistiques qui viendront améliorer les courbes de nos tableaux Excel. 

Bien entendu, une stratégie CRM se veut être ROIste. Il est cependant important de ne pas chercher à rentabiliser chacune des communications émises dans ce cadre, mais parfois de privilégier la valeur ajoutée à moyen terme de cette action / communication.

Envie d’en savoir davantage ?

Cet article est plein de surprises … Il est possible qu’un livre blanc sorte également sur le sujet, guettez notre page Linkedin ou notre newsletter et rendez-vous sur le Live Youtube en attendant !

Découvrez le replay du live !

Leave a comment