Skip links

Inflation : comment la data peut-elle vous aider ?

Chaque année va nous apporter son lot de surprises, après la pandémie nous passons désormais en 2022 à la pénurie et à l’inflation avec l’Insee qui confirme une hausse de 5,8% de prix à la consommation depuis 1 an. Une situation qui met à nouveau en difficulté les fonctionnements structurels de nos marchés économiques et de nos entreprises… et le réchauffement climatique en cours ainsi que la diminution exponentielle des ressources minérales de la planète risquent d’aggraver encore un peu plus la situation dans les années à venir.

Pourtant, en 2022, les entreprises peuvent appréhender ces obstacles de façon bien plus agile. Nous avons développé aujourd’hui des capacités inédites en termes de visibilité, d’anticipation, de gestion et de communication.

En effet, les professionnels du marché disposent désormais de données d’une précision et d’une quantité sans précédent. Ces données agencées dans les bons outils seront la ressource précieuse pour faciliter la transformation des entreprises et les prises de décisions rapides qui seront nécessaires pour pouvoir répondre aux nouveaux enjeux de demain.

La data pour comprendre

Face aux dérèglements économiques, l’observation approfondie de l’activité de l’entreprise va être cruciale pour faire les choix nécessaires à la stabilité. 

  • Observer l’évolution de la production : Quels produits risquent de connaître une pénurie à venir ? De quoi suis-je dépendant en matières premières ? Où l’inflation risque t’elle de m’impacter ? D’impacter mes clients ? Quelle stratégie commerciale suis-je en mesure de mettre en place pour répondre à ces problématiques ?

L’Insee identifie depuis janvier des hausses significatives des produits alimentaires (+1,5%), des produits frais (+3,6%) ou encore des services (+2%). 

 

  • Étudier les produits à fort potentiel de ROI : Dans un contexte tendu, quels sont les produits simples à produire et demandés par mes clients ? Quels sont les produits les plus fidélisant ? Les plus recherchés ? Les plus générateurs de ROI ?…

 

  • Analyser en profondeur les comportements des clients en temps de crise : les clients sont-ils plus sensibles aux promotions en tant de crise ? Quelle cible parmi mes clients est en mesure de consommer ce que je vends sans être impacté ? Y’a-t’il de nouvelles attentes en matière d’éthique ?

Il est bon de noter que 40 % des personnes interrogées dans l’étude de Tiendeo et NielsenIQ déclarent choisir leurs produits en fonction des promotions proposées et 70% d’entre eux accordent beaucoup d’importance aux offres au moment de choisir une marque.

 

  • Comparer les performances des différentes communications de la marque : mes campagnes promotionnelles sont-elles plus efficaces ? Faut-il plus d’échange relationnel ? Dois-je communiquer pour rassurer les consommateurs ?

La data pour agir

La données récoltée peut être de sources multiples : données financières, données marketings, données de production…

Aujourd’hui encore ces données ne sont que rarement croisées pour adapter sa stratégie économique aux attentes des consommateurs, et aussi aux réalités de la planète qui impactent la chaîne de production. 

 

Piloter sa stratégie de crise de façon data driven offre de nouvelles opportunités :

L’occasion par exemple de combler les attentes environnementales grandissantes des consommateurs en reformulant les produits pour réduire ou éliminer les ingrédients coûteux ou en imaginant des solutions alternatives éco-responsables tout en maintenant un retour sur investissement. 

 

Une bonne visualisation croisée des données variées dont dispose l’entreprise (financière, marketing et production) permet de minimiser le facteur risque lié à l’innovation. Une innovation structurelle importante dans un monde qui change de façon rapide et exponentielle.

Les entreprises n’auront pas d’autres choix que d’adapter leur structure pour répondre aux nouvelles réalités de demain. Les mutations pourraient avoir lieu de façon aussi variées que les problèmes sont complexes et se joueront principalement dans :

  • La nécessité de repenser la production de certains produits pour compenser la difficulté à obtenir certaines matières premières nécessaires à sa conception.

 

  • Les nouveaux besoins des consommateurs, eux-même directement impactés par les contraintes de la planète.

La data pour communiquer

Si votre objectif est d’anticiper la deuxième option et les attentes futures de vos clients, alors, la donnée sera votre précieux allié à activer pour trouver les mots justes en fonction de la diversité de vos contacts.

Si l’on devait vulgariser les profils des consommateurs de demain on pourrait en retirer notamment deux catégories qui impliquent une communication spécifique à chacune :

  • Les consommateurs qui sont directement touchés par l’inflation et les limites économiques

 

  • Les consommateurs moins impactés mais, conscient des limites de la surconsommation, qui éprouvent un besoin de sens dans l’acte d’achat quitte à en mettre le juste prix raisonné. 

Les premiers auront besoin d’opportunités financières : code promo, soldes, avantages,… toutes les incentives qui auront un impact direct sur leur porte monnaie.

La data bien exploitée vous permettra d’identifier ces profils que vous pourrez qualifier de promophiles et à qui vous pourrez ajuster vos opportunités économiques dans vos communications avec eux.

 

Les seconds quant à eux auront besoin d’un discours de sens, les messages relationnels, les actions engagées, citoyennes, responsables (et sincères) de la marque auront plus d’impact dans une perspective de fidélisation sur un temps long. Par exemple, l’étude d’Invibes Advertising montre que 46% des français estiment qu’afficher le l’évolution du prix d’un bien dans une publicité est utile.

L’objectif ici est d’accompagner le consommateur dans la transformation progressive de nos modèles économiques et industriels et nos modèles de consommation.

La data vous permettra ici d’identifier et communiquer les indicateurs clés qui auront un impact sur ces consommateurs (preuves, résultats, statistiques et production éco-responsable, matières utilisées…) et d’identifier les produits associés à ces attentes de façon 1 to 1 auprès de chacun de vos clients.

Pour rappel, les Customer Data Platform  (CDP) permettent la centralisation de ces données variées et dispersées dans de nombreux outils différents. Elles centralisent autour de vos clients toutes les informations qui pourraient leurs être bénéfiques et être bénéfiques à l’entreprise. 

Dans un monde qui change, comprendre les enjeux des consommateurs, leurs nouvelles problématiques, leurs contraintes, leurs besoins qui évoluent est absolument essentiel. Pour survivre à l’avenir et garder la confiance des consommateurs, l’entreprise doit faire preuve de cette empathie marketing nécessaire à la bonne relation entre une marque et ses clients. 

Dans un monde de surconsommation, ces efforts doivent être fournis par les consommateurs mais aussi par les marques elles-mêmes. Elles disposent de la data nécessaire pour créer cette communication et 1BY1 vous fournit les outils pour l’utiliser de façon éthique et durable dans le temps 😉 

Leave a comment